Strom RPG Index du Forum
Strom RPG Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ]
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Strom RPG Index du Forum -> Lieux RPG -> Chancellerie du Louvre -> Niveau moins 2 -> Portes Blanches -> Salle Entrainement
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lys
Chevalier(e) de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2013
Messages: 340
Localisation: Maroc.
Féminin
Age du personnage: 18 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Chevalière
Présentation: URL
PPDS: 1000

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 14:09 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

-Salut les apprentis !
Je souris en les voyant se ranger rapidement en me voyant arriver. Puis je poussai un soupir. A tout les coup, Jason leur avait fait briefing avant que j'arrive, en me faisant passer le plus possible pour une horrible personne venus pour les torturer. Je me tournais vers le responsable du matériels et fit une grimace pour lui montrer que j'avais deviner son coup à l'avance. Je ne savais pas pourquoi, mais ce type ne m'aimait pas, à vrai dire, je ne le connaissais que très peu.
Je détaillais ensuite un peu plus mon groupe. On m'avait refilé trois apprentis pour ce premier entrainement. Pour l'instant, je voyais deux filles, blondes, une avec des cheveux bouclés et des yeux couleur ciel d'une journée ensoleillée et une autre au cheveux désordonné lui tombant sur les épaules, et des yeux gris-bleu-vert. Mon sourire s'élargit. Elles formaient une belle paires et je les avaient déjà aperçues toutes les deux à l'hôtellerie. Il manquai un garçon, Thomas Fill, il me semble, mais il n'avait pas confirmé sa présence.
Je jetais un rapide coup à ma fiche d'appel.
-Bon, alors, je m'appelle Lys, je suis chevalière et je suis votre entraineuse. Tout d'abord, je tiens à préciser que ce que vous a dit l'imbécile en rouge, c'était faux. Non, je ne vais pas vous faire vivre les pires frayeurs de votre vie, la ligne rouge, c'est seulement pour les pages. Je vais me contenter d'évaluer votre niveau, voir vous apprendre à lancer quelques arme et à vous battre un peu mieux avec votre strom. Alors commençons...la quelle des deux est Blandine ?
Le fait qu'il n'y ai pas inscrit de nom de famille sur la liste me fit sourire et me rappela au 50 lettres de l'état réclamant que je me choisisse un nom. Jusque là, j'avais refusé. Lorsque la dénommée Blandine ( miss yeux gris ) sortie du rang, je remarquait tout de suite qu'elle avait sans doute l'habitude d'avoir un épée. Sa main semblait prête à tout instant à se refermer sur le fourreau.
-Pour commencer, je te propose un petit duel régulier et simple à l'épée. Ça te servira plus que tu ne le pense sans doute.
Je souris encore. Effectivement, beaucoup de démons et/ou d'ennemis de l'organisation se battaient à l'épée à cause de leurs incapacité à maîtrise une arme surnaturelle. Si on gardais l'avantage du strom, l'incapacité à maitriser une arme était souvent fatale. Une lame fine vola de l'autre bout de la salle et arriva dans ma main. Je sentis un petit tremblement dans la main de la jeune fille puis le combat commença.. le fille se débrouillais pas mal du tout, elle maniait l'arme avec dextérité. Il me revint à l'esprit qu'on l'appelais «  l'escrimeuse ». Quand j'estimais que je combat avait assez duré, je fit une dernière botte et son épée s'envola au loin. Je la félicitais pour sa compétence à l'épée et me tournais vers l'autre, qui devait être Alice. C'était à son tour. Une autre épée traversa la salle et atterrit dans les mains de la jeune fille.
Je lui souris.
-En garde, Alice !
Quand le combat prit fin, je rayais sur ma liste «  Compétence à l'épée » su ma fiche. Il faudrait passer des examens un peu plus tard, mais on ne m'avait donné que deux heures et il fallait vérifier leur strom avant de les envoyer chez Mme Jonhns, la professeur de science. Utilisant une vielle technique, je posai une craie au milieu d'un cercle qui se trouvait là et leur demandait de faire un effort afin de la soulever. Je leur donnait des conseils avec une voix douce et je pus voir la craie frémir imperceptiblement. C'était vraiment pas mal du tout.
_________________


Premier compte de Cassandre ~


Dernière édition par Lys le Mar 11 Juin - 14:58 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 14:09 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Blandine
Page

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2013
Messages: 382
Localisation: Paris, France
Féminin
Age du personnage: 13 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Page
Présentation: URL

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 18:40 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

La prof nous avait été décrite comme sadique et sans coeur. 
En réalité, elle était gentille et assez drôle. Mais elle semblait être embêté de mon absence de nom de famille : normal car j'avais changé mon nom, je ne m'appelais pas Blandine mais c'était plus commode au cas où.


Je fus la première à passer à la casserole. Je déployais toutes mes forces dans mon épée. Blandine avait compris le message et s'était glissé dans une poche. 

Mais mes maigres connaissances furent bientôt mises au tapis par l'imbattable professeur. 


Je me rangeais sur le côté pour regarder ma camarade Alice Blandine. Elle semblait bien se débrouiller aussi. 
Je réfléchis à comment contrer la prof en l'analysant. 
_________________
Blandine, orpheline avec son épée, sa chatte et son secret
Mon DC : Alice, l'enfant du Louvre
Revenir en haut
Alice
Page

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2013
Messages: 231
Localisation: Paris
Féminin
Age du personnage: 12 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Page
Présentation: URL
PPDS: PPDS encore non comp

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 19:19 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

La prof ressemblait à ma marraine : elle était sympathique mais sévère. Je me demandais quel âge pouvait-elle avoir ?
Qui était-elle ? Avait-elle une famille ? Des amis ? Ou ne vivait-elle que pour la Confrérie ? 


Elle nous fit un petit discours et demanda à Blandine de venir pour se battre. 
Elles avaient toutes les deux une très bonne technique mais Lys, la prof, avait un truc en plus.
Blandine finit par rendre les armes et je dis y aller. 


Je déployais une vague science apprise dans les livres et j'arrivais avec quelques réflexes à la contrer dans ses élans. 
Mais Lys me démasqua vite et en quelques assauts je vous désarmer. 
_________________
Alice Blandine, enfant du Louvre
Mon DC : Blandine et sa chatte Blandine Wink

http://jp59.j.p.pic.centerblog.net/53d81184.gif
Revenir en haut
Diane Leloup
Stromillon(e)

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2013
Messages: 218
Localisation: La deuxième étoile à droite, puis tout droit jusqu'au matin...
Age du personnage: 16 ans
Sexe du personnage: Féminin
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Canada
Grade du personnage: Stromillonne
Présentation: URL

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 20:54 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Le Louvre apparut comme la destination que je m'étais fixée depuis mon arrivée plutôt brutale dans cette région du monde.  Il était connu pour être une des chancelleries les plus anciennes et respectées du monde, quelle cible idéale pour aller semer un peu le chaos!  Je repensai à la tête de Delphine quand je lui avais demandé un jour de congé pour y aller et souris: elle avait l'air interloquée que je veuille aller en ville pour voir un musée!  Je paye mon entrée et me retrouve à déambuler dans le Louvre, essayant de repérer un endroit où semer un peu de désordre.
Alors que j'observe le fameux Milon de Crotone dont on m'a déjà parlé une jeune fille m'aborde:
- Dis-moi, tu n'aurais pas perdu ton parrain ou ta marraine par hasard?  Et qu'as-tu fait de ta médaille?
Tiens tiens, une chevalière, tellement remarquable à sa médaille qu'elle arbore fièrement!  Les deux de mes parents sont, elles bien dissimulées sous mes vêtements!  Mais dites-donc, elle me prend pour une membre de la Confrérie, comme c'est intéressant!  Ravalant les paroles acerbes qui frôlaient mes lèvres je prends mon air de fille complètement perdue qui sait pas où elle est tombée pour répondre:
- Oui, ma marraine m'a pourtant tout expliqué en détail mais j'étais trop excitée pour écouter, jusqu'ici elle était toujours venue avec moi et j'ai oublié où se trouve l'entrée!
Explication bancale certes mais qui semble suffire à cette séide qui laisse apercevoir un petit sourire d'amusement.  Raah, si je ne détestais pas par principe chaque membre de cette fichue Organisation elle commencerait sérieusement à me courir sur le haricot!  Cette séide doit être la plus arrogante et à la fois la plus crédule que j'aie jamais rencontré, elle semble avoir totalement oublié mon absence de médaille!  Je plains les membres de la Confrérie le jour où un démon utilisera cette ruse, enfin, façon de parler puisque désormais leurs malheurs me laissent de marbre!  Ni une ni deux une porte dissimulée s'ouvre et la séide me dit en faisant un clin d'oeil:
- N'oublie plus comment ça marche désormais.
Je la remercie rapidement avant de regarder autour de moi.  Pas mal la déco, il parait qu'en cent ans presque rien n'a changé.  Je me glisse le long des portes avec des noms variés, la plupart sont des salles de classe.  Soudain une voix me parvient, quelqu'un semble faire l'appel.  Curieuse, je jette un oeil par le trou de la serrure, bingo!  Quelques apprentis en évaluation, tout ce qu'il me faut pour un parfait chahut!  J'hésite entre débarquer subitement et perturber le cours de manière invisible.  Par soucis de sécurité j'opte pour la seconde solution et passe en état vibratoire.  Bigre, ça faisait un bail que je ne m'étais plus dématérialisée!  Mais je n'ai pas trop perdu la main et je traverse le mur aussi silencieuse et invisible qu'une ombre, immatérielle comme une âme.  La première des apprenties commence un duel contre la chevalière lui faisant face, elle se débrouille vachement bien!  Ce n'est clairement pas la première fois qu'elle manie une épée!  La seconde par contre semble plus novice!  Une fois les deux duels finis la chevalière semble checker une liste.  décidant qu'il est temps de passer à l'action j'observe la pièce, qu'est-ce que j'ai de beau?  Je repère l'attirail d'armes et marmonne intérieurement *Pas malin de laisser trainer ça à la portée du premier venu!*  Aussitôt les épées s'agitent et commencent à s'entrechoquer comme dotées d'une vie propre.  Mon strom les secoue comme des prunes.
_________________


Dans mon âme une blessure a été faite. Elle n'a pas été soignée, et maintenant elle s'est infectée...

Revenir en haut
Blandine
Page

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2013
Messages: 382
Localisation: Paris, France
Féminin
Age du personnage: 13 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Page
Présentation: URL

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 21:14 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Alors qu'Alice nous rejoint je regarde autour de moi et sursaute. Des épées commencent à s'entrechoquer dans tous les sens. En moi, je me sens toute bizarre et sais ce que se passe : j'ai un problème ! Alice, elle, saute sur ses pieds et essaye de voir autour d'elle. Lys regarde droit dans une direction et murmure :
- Une invité surprise ! 
Mon dos se tord dans tous les sens et mes bras me picotent : non ça ne peut pas arriver ! 
Je commence à paniquer et sans réfléchir, je me mets à courir droit sur le point que fixe la prof. Je me heurte à quelqu'un et pousse un cri mélangeant miaulement, rugissement et hurlement. 
Je ne sais comment a réagit celle que j'ai heurté car elle était invisible. Mais j'ai un bleu à l'épaule.  
- Aie ! 

EDIT Lys : Blandine, tu n'a pas le droit de faire interagir mon personnage Wink Tu dois te contenter du tien, ou limte de ton DC
_________________
Blandine, orpheline avec son épée, sa chatte et son secret
Mon DC : Alice, l'enfant du Louvre
Revenir en haut
Alice
Page

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2013
Messages: 231
Localisation: Paris
Féminin
Age du personnage: 12 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Page
Présentation: URL
PPDS: PPDS encore non comp

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 21:28 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

J'adore quand un événement se produit mais quand il est vraiment inattendu non ! 
Alors que je saute sur mes pieds pour scruter la pièce, la prof marmonne :
- Une invité surprise ! 
Blandine, une fille très sympa, se jette sur le point que Lys fixe : elle est folle ! 
Mais elle rentre dans quelqu'un et crie bizarrement. Mais ce quelqu'un est totalement transparent. 
Elle se frotte l'épaule et je cours vers elle : 
- Eh ça va ? 
Elle se relève et me sourit rapidement. Le message est clair : 
- T'es sympa mais je préfère être seule. 
Au moins, on a un point commun : notre attrait pour la solitude. 
Les autres apprentis paniquent un peu et Lys reste immobile, les lèvres pincées. 
- Elle est encore là ? demandais je en même temps que Blandine. 
_________________
Alice Blandine, enfant du Louvre
Mon DC : Blandine et sa chatte Blandine Wink

http://jp59.j.p.pic.centerblog.net/53d81184.gif
Revenir en haut
Lys
Chevalier(e) de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2013
Messages: 340
Localisation: Maroc.
Féminin
Age du personnage: 18 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Chevalière
Présentation: URL
PPDS: 1000

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 00:14 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Après environ un quart d'heure, je devinais que aucune des deux n'était encore apte à devenir page. Elles seront sans doutes dessus, sans se rendre compte que je leur tendait une fière chandelle. Les pages avaient la vie dure et on considéré qu'à partir du moment où on avait une médaille qui pendait au coup, on était apte à aller en découdre avec les démons. C'était stupide, mais les gens étaient désemparé par les attaques répétés, et la défense avait du mal à s'organiser. La présence que j'avais ressentie se montra plus oppressante. Trop légère et trop discrète pour être celle Jason, elle était légèrement déséquilibrée et ça ne pouvait donc pas être un séide ayant décidé de se balader dans le coin en état vibratoire. Une stromillone voulant s'amuser ? Il allait falloir que je retourne leurs faire un petit sermon. Ces générations étaient justes stupides, mais il fallait faire avec. L'urgence de la situation nous empêchais de nous concentrer sur qui méritais vraiment de passer. Le plus horrible, c'est surtout que la plupart mourrait dès qu'on les mettaient sur un champs de batailles. Peut-être que ça changerait un jour. Les épées commencèrent à bouger toute seule, dans un cliquetis métalliques. Du déjà-vu. Ces apprentis n'avaient plus d'imagination. Quelques secondes plus tard, Alice se précipitai pour l'aider. Je pinçais les lèvres. Cette fille me semblait accorder un peu trop de confiance. Il ne me semblait pas que l'intruse soit un démon, mais ça aurait pu être le cas, et là, Alice n'aurait pas fait long feu. Les cheveux noirs attaché et les yeux au reflet bleus, il ne me semblait pas l'avoir déjà vue.
Les bras croisés sur la poitrine et un petit sourire en coin, j'attendais qu'elle se relève.
-Bon...J'imagine que tu n'est pas là pour suivre l'entrainement. Écoute, si c'est une plaisanterie, d'abord, elle est dépassée, ils nous font ça quasi toutes les semaines, ensuite...comment cela ce fait-il que tu n'est pas de médaille ? Et que tu sois capable de se balader en état vibratoire ?
La situation devenait étrange. Un rapide tour de ces pensées me permit de tout comprendre. Elle s'était tournée vers le mal. Elle sabotait. Mais d'un autre côté, ses motivations n'était pas assez profonde pour qu'elle soit pourrie jusqu'à la moelle.
-Qui t'a laissé rentré ?
Puis après un instant d'héistation.
-Qui est tu ?
Autant savoir qui se trouvait devant moi. J'attendais patiemment de la voir chercher une réponse à toute les questions que je lui avais posées.

_________________


Premier compte de Cassandre ~
Revenir en haut
Diane Leloup
Stromillon(e)

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2013
Messages: 218
Localisation: La deuxième étoile à droite, puis tout droit jusqu'au matin...
Age du personnage: 16 ans
Sexe du personnage: Féminin
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Canada
Grade du personnage: Stromillonne
Présentation: URL

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 00:55 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Alors que je me concentre pour faire bouger ces épées à un rythme constant je sens mon mode vibratoire clignoter, zut, pourvu qu'on ne me détecte pas! L'escrimeuse (c'est ainsi que j'ai décidé de surnommer la meilleure en escrime des deux apprenties) me fonce soudain dessus et le choc me fait perdre en même temps l'équilibre et ma concentration. Je tente encore quelques instants de rester invisible, le temps pour la seconde d'accourir vers l'escrimeuse et de se faire rembarrer.  Ensuite mon strom me lâche et me voilà à nouveau visible. Zut alors, je ne vaux pas mieux qu'une apprentie là. La jeune séide me fait face.  Elle n'a qu'un ou deux ans de plus que moi tout au plus et pourtant elle dégage une aura plus puissante que celle de cette andouille qui m'a laissé rentrer...une aura comme celle de mes parents...  Cette seule pensée suffit à m'arracher une grimace, dans quoi me suis-je fourrée? La séide prend alors la parole.
-Bon...J'imagine que tu n'est pas là pour suivre l'entrainement. Écoute, si c'est une plaisanterie, d'abord, elle est dépassée, ils nous font ça quasi toutes les semaines, ensuite...comment cela ce fait-il que tu n'est pas de médaille ? Et que tu sois capable de se balader en état vibratoire ? 
Je me relève et hésite afin de choisir quelle attitude adopter.  Je n'ai en tout cas pas peur car je sais qu'à part les démons l'Organisation ne tue personne.  Pourtant ma situation est loin d'être confortable car je me suis laissée prendre comme une débutante et je déteste me faire capturer autant (voire plus) que je déteste la fuite.  La séide poursuit son interrogatoire:
-Qui t'a laissé rentré ?  Qui est tu ? 
Au moins les deux dernières questions ne sont pas aussi problématiques que la première et je réponds:
- Je m'appelle Diane et la personne qui m'a laisse rentrer n'est autre qu'une séide un peu trop crédule et imbue d'elle-même.  
Je marque une pause avant de poursuivre.  Ma voix chantante comme celle d'un loup et mon accent québécois semblent les surprendre et cela m'amuse.  
- Je reconnais que mon petit tour de passe passe n'était pas des plus originaux ni des plus intelligents mais à vrai dire je ne pensais pas pouvoir rentrer ici comme dans un moulin et donc j'ai improvisé.  *Paf, prenez ça!*  Quand aux deux autres questions elles ne regardent que moi.
Je me tais en attendant de voir leur réaction.  Si elles n'insistent pas je n'en dirai pas plus, si elles insistent je verrai bien quelle tournure prennent les événements...
_________________


Dans mon âme une blessure a été faite. Elle n'a pas été soignée, et maintenant elle s'est infectée...

Revenir en haut
Alice
Page

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2013
Messages: 231
Localisation: Paris
Féminin
Age du personnage: 12 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Page
Présentation: URL
PPDS: PPDS encore non comp

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 01:27 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

La fille qui vient de perturber le cours se dresse devant nous. Une brune qui n'a pas l'air effrayé mais qui fait une grimace : elle doit être vexée de s'être fait repéré. Blandine et moi sommes côte à côte mais Blandine écoute la jeune fille. 


Lys commence un interrogatoire avec sévérité. La jeune fille ne semble pas vouloir s'échapper. 
Elle dit s'appeler Diane et je souris en pensant à la déesse de la chasse. Elle n'a pas de médaille mais ne veut pas dire pourquoi. Elle n'explique pas non plus sa capacité à se balader en état vibratoire. Elle expliqua juste qu'elle était rentré grâce à une séide. 
Je réfléchis à quelle séide aurait pu faire rentrer si facilement une fille inconnue. Mais je ne voyais pas : ils étaient tous honnêtes et n'auraient pas été assez bêtes pour faire ça. 


Je glissais à Blandine : 
- Tu connais quelqu'un qui aurait fait ça ? Laisser une fille entrer ? 
Blandine ne me répondit pas mais secoua la tête. 
- Moi non plus, continuais-je à parler tout bas. 


Je voulais applaudir la jeune fille mais je ne voulais pas risquer une sanction. Je lui souris à distance. 
Blandine restait le visage fermé, sans sourire ni montrer un sentiment. Qui était-elle enfin ? 
_________________
Alice Blandine, enfant du Louvre
Mon DC : Blandine et sa chatte Blandine Wink

http://jp59.j.p.pic.centerblog.net/53d81184.gif
Revenir en haut
Blandine
Page

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2013
Messages: 382
Localisation: Paris, France
Féminin
Age du personnage: 13 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Page
Présentation: URL

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 02:50 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Je ne ressentais aucune émotion face à cette file. Elle voulait faire du bazar dans un cours alors qu'elle n'était rien dans la Confrérie.


La prof l'interrogeait mais la fille se rebellait. Elle dit juste son nom, Diane, et qu'elle était soi-disant rentré grâce avec l'aide d'une séide. Comme si une séide allait laisser entrer une inconnue sans médaille dans la Confrérie ? Et cette arrogance avec cette accent étranger me révoltait. Je me retenais à grand-peine de lui sauter à la gorge. Je commençais à me sentir mieux depuis tout à l'heure. 


Alice, cette fille bien gentille, essaya d'entamer une conversation avec moi. Mais je n'avais pas envie de parler. 
Je la regardais, le visage fermé. Comment pouvait-elle avoir une sorte d'admiration pour cette fille ? 


- Alice, lui glissais-je. Arrête de prendre cet air béat !
Elle me regarda avec un air mélancolique, comme si je l'avais blessé. 
- C'est juste qu'elle n'est pas ton amie. Tu la connais pas et tu l'admires. 
- Elle est quand même génial ! Tu te rends compte ....
- Alice, son but c'est de nous empêcher de nous concentrer pour devenir page ! 


Alice ne me croyait pas vraiment en faisant la moue. Elle avait les yeux brillants. 
Je la trouvait pitoyable et je m'écartais d'elle. 
Mais je me rapprochais de Diane et je lui demandais droit dans les yeux : 
- Que veux-tu ? 
_________________
Blandine, orpheline avec son épée, sa chatte et son secret
Mon DC : Alice, l'enfant du Louvre
Revenir en haut
Lys
Chevalier(e) de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2013
Messages: 340
Localisation: Maroc.
Féminin
Age du personnage: 18 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Chevalière
Présentation: URL
PPDS: 1000

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 21:23 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Premier entrainement des apprentis
"Je n'ai jamais aimé les jeux de questions/réponses. Pour moi, c'était une perte de temps considérable et stupide."

Je m'appelle Diane et la personne qui m'a laisse rentrer n'est autre qu'une séide un peu trop crédule et imbue d'elle-même.  
La description ne me fit pas cillé. La listes des séides de ce genre était malheureusement allongés. J'arrivais à avoir la description en fouillant dans ces pensées, mais elle ne me disais rien. Je soupirai. Enfin, Diane. Le nom devait sortir de la mythologie romaine. Je cherchais dans un coin de ma tête des séides qui auraient pu me dire qu'il avaient une filleule nommée ainsi, ou des parents particulièrement fan de mythologie romaine. Ça aurait pu m'avancer sur qui elle était. Mais son prénom pouvait tout aussi bien être le fruit du hasard, ou d'une préférence sans connaître les origines. Tout les parents ne cherchai pas forcement une explication au prénom de leurs enfants.
Je lui reconnu tout de même un accent québécois. Cette fille me faisait légèrement pensé à un loup.
Je reconnais que mon petit tour de passe passe n'était pas des plus originaux ni des plus intelligents mais à vrai dire je ne pensais pas pouvoir rentrer ici comme dans un moulin et donc j'ai improvisé.  Quand aux deux autres questions elles ne regardent que moi.

Je souris encore. Cette fille n'avait la langue dans sa poche, et ça me plaisait d'un autre côté. Mais elle critiquait l'organisation, et pour ça, j'avais envie de l'étrangler. Comme si c'était pas assez difficile pour les gens de s'organiser, il fallait que des gamines se plaignent ! Enfin, gamine, je lui donnai 14/15 ans, donc seulement quelques années de moins que moi. N'empêche. Un peu plus loin, Alice et Blandine se disputais il me semble. Alice semblait en admiration devant Diane. Cette gamine me plaisait de moins en moins. Trop crédule dans sa vie, elle ne voyais pas le mal et ça lui couterait la vie un jour.

-Alors, Diane, tu dis que les réponses ne concernent que toi, mais tu semble avoir oublier le strom, Miss Leloup.
En pensant à ne pas me dire les réponses, celles-ci étaient passé par sa tête en une fraction de seconde. A vrai dire, je n'était même pas sûr qu'elle s'en était rendue compte elle-même. Le nom lui allait comme un gant.
-Je veux juste savoir si tu est une stromillone pas très douée qui cherche à occuper son samedi et ayant décidé de venir embêter les gens. Ou alors une idiote qui s'est retourné contre l'Organisation pour je ne sais quelle raison
Je la jugeai du regard. Non, décidément pas.
-Tu n'a pas la trempe pour être envoyez par les démons. Et si c'est ton but, je te préviens que dans ce cas là, ton espérance de vie est quelque peu égale à 14 secondes ( la durée de vie d'un poulet se réfugiant dans un KFC quoi, Cyprien^^ ).
Les épées reprirent leurs places habituels, tandis qu'une d'entre elle volait vers ma main. Les démons étaient des créatures horribles et je ne voulait pas que cette fille en face les frais.
J'attendais sa réaction en faisant tourné l'épée dans ma main. Ce jeu de questions-réponses commençait sérieusement à m'agacer. Si elle refusait encore, je serait forcé de l'arrêter.


[HRP : je sais, c'est bof, mais je répond vite alors estimez-vous heureuse Razz *sort* ]
_________________


Premier compte de Cassandre ~
Revenir en haut
Diane Leloup
Stromillon(e)

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2013
Messages: 218
Localisation: La deuxième étoile à droite, puis tout droit jusqu'au matin...
Age du personnage: 16 ans
Sexe du personnage: Féminin
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Canada
Grade du personnage: Stromillonne
Présentation: URL

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 22:37 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Alors que la dernière réponse sort de ma bouche mon esprit s'échappe, tout ce qui se passe autour de moi me semble irréel, à commencer par la dispute entre les deux apprenties.  Curieuse je tourne légèrement la tête.  Un sourire éclaire le visage de la fille aux yeux bleus et je manque de m'étrangler.  Quel est ce genre de filles qui alors qu'elle vient de se trouver face à un ennemi (car même si je ne lui en veux pas personnellement je suis son ennemie) ne trouve rien de mieux que de l'admirer?  Si j'étais un démon elle girait par terre à l'heure qu'il est.  Heureusement l'escrimeuse la reprend, elle au moins semble lucide.  La situation m'échappe de nouveau et je m'éloigne, en esprit du moins car mon corps reste obstinément bloqué entre ces murs.  J'en viens même à me demander ce que je fais là!  Pourquoi est-ce que je m'acharne?  Avec leurs belles paroles les plus hauts gradés ont surement été présenter l'Organisation (qui depuis un demi-siècle ne mérite plus le nom de Confrérie) comme les sauveurs du monde.  Je ris jaune, allez donc sauver le monde quand on est incapable de se sauver soi-même!  La voix de la séide me rappelle:
-Alors, Diane, tu dis que les réponses ne concernent que toi, mais tu semble avoir oublié le strom, Miss Leloup. 

Dans cette phrase seul le dernier mot me frappe, comment connaît-elle mon nom? Et zut, elle a du lire dans mes pensées, je n'en reviens pas de la facilité avec laquelle elle brise le respect de la vie privée!  Enfin, elle croit surement agir dans l'intérêt général.  Je tente de masquer ma surprise et elle poursuit:
-Je veux juste savoir si tu est une stromillone pas très douée qui cherche à occuper son samedi et ayant décidé de venir embêter les gens. Ou alors une idiote qui s'est retourné contre l'Organisation pour je ne sais quelle raison.

Une idiote!  Tu ne sais rien de moi, tu ne sais pas ce que je vis ni ce que j'ai vécu, tu t'imagines détenir tous les savoirs parce que tu es séide et probablement une des meilleures de cette chancellerie mais tu te voiles la face!  Je sers les poings, la rage me tord le ventre mais je ne dis rien et tente de me composer un visage impassible.
-Tu n'a pas la trempe pour être envoyez par les démons. Et si c'est ton but, je te préviens que dans ce cas là, ton espérance de vie est quelque peu égale à 14 secondes ( la durée de vie d'un poulet se réfugiant dans un KFC quoi, Cyprien^^ ). 

QUOI?  Je rêve ou elle vient d'émettre l'hypothèse que j'aie pactisé avec les démons?  Ces êtres que je hais de toute mon âme, plus encore que l'Organisation et tout le mal qu'elle m'a fait?  Cette simple accusation suffit à libérer ma langue pourtant si immobile d'habitude.
- STOP!
Le mot claque, dur, fort, comme un coup de feu et le temps paraît immobile dans cette pièce, l'ambiance est pesante.  Je continue et la colère gronde dans ma voix:
- Je t'interdis même d'imaginer que je travaille pour les démons, tu ne sais rien de moi et te permets de juger de mes actes parce qu'ils ne sont pas conformes à ce que l'Organisation veut, mais l'Organisation veut-elle qu'on envoie à une mort certaine des apprentis en les nommant pages trop tôt et en les envoyant directement sur le champ de bataille?  Ca par contre tu l'acceptes, à ce que je vois tu aides même et après tu viens me faire des reproches?  Tu viens de voir à quoi ça mène: n'importe qui peut entrer et le jour où quelqu'un de vraiment mal intentionné entre il ne faut pas être Nostradamus pour prédire la catastrophe que cela occasionnera.


Je me tais et fulmine.  Le regard de misse zyeux bleus me revient et elle me fait un peu pitié.  Je me tourne vers elle en désignant l'escrimeuse et dis sur un ton adouci:
- Elle a raison tu sais.
 Une légère lueur d'incompréhension semble éclairer son visage et je m'explique:
- Il n'est jamais bon de montrer à un ennemi qu'on l'admire, si j'avais voulu te tuer j'aurais pu me servir de ça contre toi.
Ensuite je me tais.  Peu m'importe maintenant la suite, au moins j'ai dit ce que j'avais sur le coeur (enfin ce que je veux bien laisser percer) et j'espère avoir ouvert les yeux à ces filles, sinon, il ne faudra pas venir se plaindre chez moi qu'elles sont mortes faute d'entrainement.  Je ferme les yeux en espérant au fond de moi être loin, si loin...je ne comprends plus ce qui motive ces gens.  Pourquoi?  Pourquoi permet-on que tant de morts tombent parce qu'on n'a pas pris le temps de les former?  Et une autre question me hante l'esprit mais même en pensées je n'ose la formuler.


(HRP: Bon là Diane dit n'importe quoi , j'ai pas réussi à formuler ce qu'elle ressent correctement, j'espère que vous comprenez l'idée générale! Razz)
_________________


Dans mon âme une blessure a été faite. Elle n'a pas été soignée, et maintenant elle s'est infectée...

Revenir en haut
Alice
Page

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2013
Messages: 231
Localisation: Paris
Féminin
Age du personnage: 12 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Page
Présentation: URL
PPDS: PPDS encore non comp

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 23:09 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

J'écoute Diane depuis plusieurs minutes et je suis impressionnée : quelle force de caractère ! 
Elle, si elle avait appris que ses parents l'avaient abandonné comme un déchet, elle n'aurait pas été si faible ! 
Elle s'adresse à la prof droit dans les yeux avec détermination. Mais alors qu'elle est en pleine crise, elle plante son regard dans le mien et désigne Blandine. 


- Elle a raison, tu sais. 
Je ne peux m'empêcher de l'interroger du regard mais je comprends ce qu'elle veut dire. 
- Il n'est jamais bon de montrer à un ennemi qu'on l'admire, si j'avais voulu te tuer j'aurais pu me servir de ça contre toi. 


Je hoche la tête. La prof ne semble pas m'aimer : elle trouve que je n'ai rien à faire ici et que je n'ai pas l'étoffe d'une chevalière. 
Je regarde Blandine. Elle ne me regarde pas mais semble bizarre, comme triste ou bouleversée. 
Diane est renfermée dans son monde, Blandine semble triste et la prof est fâchée contre moi et Diane.
Je m'approche de Blandine, la plus accessible par notre grade et surement notre âge commun. 

- Tu en penses quoi ? 
Blandine me regarde droit dans les yeux et me sourit. Pour la première fois. -
- Si tu abandonnes tes faiblesses, tu seras aussi forte qu'elle. 
Et sur cette phrase sibylline, elle me sourit encore une fois. Puis elle s'éloigne. 
_________________
Alice Blandine, enfant du Louvre
Mon DC : Blandine et sa chatte Blandine Wink

http://jp59.j.p.pic.centerblog.net/53d81184.gif


Dernière édition par Alice le Sam 18 Mai - 23:41 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Blandine
Page

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2013
Messages: 382
Localisation: Paris, France
Féminin
Age du personnage: 13 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Page
Présentation: URL

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 23:39 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Diane réplique violemment à la prof. Encore de la provoc' ! 
Puis là, elle se tourne vers Alice. Cette petite fille me fait sourire mais elle m'exaspère aussi. 
Je ressens une faille chez elle qu'elle masque par ce caractère enfantin et doux. 


Quand Diane parle, cette voix douce me rappelle ma mère. Elle est surement aussi une sorte de chevalière rebelle. Je masque ma tristesse en regardant ailleurs.
Mais cette enfant, Alice, s'approche de moi. Elle veut savoir si elle doit croire et s'accrocher. C'est vrai que la prof la méprise un peu : elle ne se débrouille pas bien à l'épée et elle est faible. Je laisse tomber mon masque dur et lui sourit. Son visage s'éclaire comme une petite flamme. 
Je lui donne un simple conseil qui semble la combler et la remplir d'espoir. Puis je lui souris encore. 


- Arrête d'être faible ! me dis-je intérieurement. 
Alors je m'éloigne d'elle. Je ne sais pas pourquoi mais je me dirige vers la porte. 
Je l'ouvre et sors de la salle. Ils doivent tous me fixer avec des yeux ronds mais je m'en fiche. 


Je remonte vers la sortie, tranquillement, les mains dans les poches. Je sens Blandine qui s'agite et je la libère. Elle marche à mes côtés mais je la reprends dans mes bras pour qu'elle ne se fasse pas écraser. 
L'air frais me fait du bien et je me dirige vers le jardin des Tuileries. Je m'assois sur un banc et souffle un coup.
Mais quelque chose me fat sursauter et je me retourne brusquement. Une tête blonde émerge d'un buisson avec deux prunelles bleues. 


- Alice ! Que fais-tu là ? Et que veux-tu ? 
- Je .... La prof m'envoie te chercher ! 
- Et tu m'as suivi ?
- Euh bah oui. Je me suis dit que tu serais plus calme et qu'on raterait un peu plus de cours. 
Je ne peux m'empêcher d'éclater de rire devant son visage rouge de honte mais avec son sourire malicieux. 
- Bon reste pas plantée comme ça ! Assieds toi là ! 
_________________
Blandine, orpheline avec son épée, sa chatte et son secret
Mon DC : Alice, l'enfant du Louvre
Revenir en haut
Lys
Chevalier(e) de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2013
Messages: 340
Localisation: Maroc.
Féminin
Age du personnage: 18 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Chevalière
Présentation: URL
PPDS: 1000

MessagePosté le: Dim 19 Mai - 13:08 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Premier entraînement des apprentis

"Quand quelques chose te tient tellement à cœur"
[center]-STOP!
Le hurlement me rassura. Si elle estimait que ce que je disais devait prendre fin, c'est que je m'étais trompée et ce n'était pas pour me déplaire. Si la situation actuelle était horrible à l'Organisation, j'avais ouï-dire que chez les démons, c'était mille fois pire. D'un autre côté, la fille était toujours en vie, ce qui avait suffit à me faire comprendre que non, elle n'était pas de leurs côté.
]-Je t'interdis même d'imaginer que je travaille pour les démons, tu ne sais rien de moi et te permets de juger de mes actes parce qu'ils ne sont pas conformes à ce que l'Organisation veut, mais l'Organisation veut-elle qu'on envoie à une mort certaine des apprentis en les nommant pages trop tôt et en les envoyant directement sur le champ de bataille?  Ca par contre tu l'acceptes, à ce que je vois tu aides même et après tu viens me faire des reproches?  Tu viens de voir à quoi ça mène: n'importe qui peut entrer et le jour où quelqu'un de vraiment mal intentionné entre il ne faut pas être Nostradamus pour prédire la catastrophe que cela occasionnera.
Elle n'avait pas tellement tord. Mais on voit qu'elle ne connaissait la situation que de vue extérieure. Je reconnue en elle celle qui ont tout perdu dans une bataille contre ces créatures horribles. Ses parents ? Ou avait t'elle eu une situation comparable à la mienne ? Mon cœur se resserra. Ana. Ça faisait de nombreuse années déjà, mais ça fera toujours aussi mal. Je me vengerai un jour. Un jour, et le plus tôt sera le mieux. Mais d'autres préoccupations étaient sur le tapis à ce moment. Par exemple les passages de grades qui constituaient effectivement un suicide plus qu'autre chose. Elle ne s'en rendaient peut-être pas compte, mais on souffrais tous de cette situation. Je n'avais pas eu de préjugés à son sujet, juste la crainte permanente de se faire infiltrer, refilez par la moitié des gens de cette Organisation.
Elle a raison tu sais.
Pendant que je réfléchissait, la Diane s'était adressée à Alice. La pauvre petite ne comprenais pas et une lueur d'incompréhension s'allumait dans son regard. Je lui adressai un sourire. Je ne la détestais pas, mais elle constituait un grand chantier que je n'aurai peut-être pas le temps de finir. Je ne voulais pas qu'on l'envoie sur le champ de bataille. Elle me faisait un peu de peine, je ne voulais juste pas qu'elle meure. Elle devait pourtant me considéré comme un monstre de lui avoir lancé ces regard désobligeant pendant la leçon. Je me promis de tenter de m'excuser. En attendant, Diane s'expliqua face à la jeune apprentie :
Il n'est jamais bon de montrer à un ennemi qu'on l'admire, si j'avais voulu te tuer j'aurais pu me servir de ça contre toi.
Elle avait raison. Je repensais à toutes ces personnes, humains ou démons, qui n'aurait pas hésiter à lui enfoncer une épée dans le cœur et la laisser souffrir son martyre en éclatant de rire alors que la jeune apprentie ne comprendrai pas. Ne faire confiance à personne. Je n'avais finalement trouvé personne à qui faire confiance depuis la...disparition d'Ana. Le mot me faisais mal. Comme si le prononcer le rendait plus réel.
Blandine quitta la salle. Ce n'était pas si grave, l'heure était déjà finit, et je sentais qu'il allais falloir que je discute un peu avec Diane.
-Alice, tu veux bien aller voir Blandine et lui dire que on se retrouve demain à la même heure ?
J'eus un grand sourire pendant que je m'adressais à elle. Il allait falloir que je parle aussi avec elle, pour m'excuser.
Hum...un peu trop de choses à faire non ?
Quand Alice acquiesça et quitta la pièce, je me tournais vers Diane. J'optais pour une voix douce. Je voulais qu'elle comprenne que je la comprenais

-A nous deux, Diane. D'abord, sache que ta réaction me rassure. Je ne suis pas non plus à porter les démons dans mon cœur, pour la simple et bonne raison qu'ils m'ont pris la seule personne à qui je tenais dans la vie. Ne va pas t'imaginer que j'ai des préjugés ou je ne sais quoi d'autres, mais comprend que la peur qu'ils puissent se cacher à chaque coins de porte est horrible, quand on sait de quoi ils sont capables. Et je ne veux pas les mettre en danger, dis-je en infiquant la porte par laquelle Blandine et Alice étaient sorties, pour ce qui est des passages de grades, ça me révolte autant, plus, que toi. Mais je connais la raison et crois-moi, ce serait bien pire si les démons savaient qu'on manque de force. Je ne suis pas de celle qui décide de les envoyer sur le champs de bataille. Et si tu tiens à savoir, j'ai refusées les deux filles. Diane, tu es sûrement de ceux qui ont perdus quelques d'important à leurs yeux dans la bataille, et crois-moi, tu es loin d'être la seule, et ça ne fait rire personne hormis les démons de voir ces enfants se faire massacrer. Mais la situation ne nous donne pas le choix, et personne n'aime ça. Je ne te dirai pas que j'approuve ce qu'ils font, mais je vois bien que c'est ça ou une guerre mondiale, avec des personnes qui n'ont jamais rien fait pour mériter ça au front. La Confrérie reste une des dernière chance. Nous sommes dans l'une des périodes les plus sombres de notre histoire et nous faisons tout pour ne pas en faire une de l'Histoire lui-même. Je sais ce que tu as due ressentir et je comprend que tu ai envie de te venger envers ceux qui t'ont fait du mal, mais es-tu si sûr que tu t'attaques au bon ? Et on tente de changer les choses, mais Paris ne s'est pas fait en un jour. Et tout le monde est au courant que ce ne sera pas facile. Un jour peut-être que quelqu'un de vraiment mauvais s'introduira et qu'on en bavera tous, mais on s'est tous déjà préparer à cette option et elle nous apparaît beaucoup plus facile à contrer que tu ne le pense sans doute. Bon nombres d'entre nous ont déjà eu à se frotter à ce genre de soucis et presque la moitié de cette commanderie saurait s'arranger pour défendre les apprentis. Ne nous estime pas comme incapables, nous sommes juste pris sur le coup, par surprise et nous faisons avec les moyens du bord. Je ne te demande pas de comprendre tout ce charabia, moi-même je pense que je ne saisis pas tout, et il me semble que à moins que tu aie au moins 80 ans aujourd'hui, tu ne pourra jamais saisir les vraies raison de cette guerre. Je te demande simplement de ne pas nous prendre pour coupable d'une chose dont ceux que l'ont combat sont coupable.
J'avais limite fait un discours, mais il fallait que je lui explique un minimum qu'on était pas coupable du mal. Mais en le combattant, les conséquences sont lourdes. Souvent trop.

_________________


Premier compte de Cassandre ~
Revenir en haut
Diane Leloup
Stromillon(e)

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2013
Messages: 218
Localisation: La deuxième étoile à droite, puis tout droit jusqu'au matin...
Age du personnage: 16 ans
Sexe du personnage: Féminin
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Canada
Grade du personnage: Stromillonne
Présentation: URL

MessagePosté le: Lun 20 Mai - 15:04 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

-A nous deux, Diane.  
En entendant mon nom je sors de ma torpeur.  Je me sens vraiment minable: débarquer dans une chancellerie, me faire repérer, péter un câble puis me replier sur moi-même comme une petite enfant.  La voix de la séide est douce et apaisante. 
D'abord, sache que ta réaction me rassure. Je ne suis pas non plus à porter les démons dans mon cœur, pour la simple et bonne raison qu'ils m'ont pris la seule personne à qui je tenais dans la vie.  
Elle dit avoir perdu aussi l'être qui était le plus cher à ses yeux, que fait-elle encore ici dans ce cas?  Elle devrait pourtant avoir compris que l'Organisation n'apporte rien d'autre que malheur et mort!   
Ne va pas t'imaginer que j'ai des préjugés ou je ne sais quoi d'autres, mais comprend que la peur qu'ils puissent se cacher à chaque coins de porte est horrible, quand on sait de quoi ils sont capables.  
Quand on sait de quoi il sont capables, voilà exactement le hic!  La mauvaise formation que la plupart reçoit les entraine à sous-estimer les démons, à s'imaginer qu'ils sont faciles à vaincre si on manie un peu l'épée mais c'est FAUX, je le sais et elle le sait apparemment aussi. 
Et je ne veux pas les mettre en danger pour ce qui est des passages de grades, ça me révolte autant, plus, que toi. Mais je connais la raison et crois-moi, ce serait bien pire si les démons savaient qu'on manque de force. Je ne suis pas de celle qui décide de les envoyer sur le champs de bataille. Et si tu tiens à savoir, j'ai refusées les deux filles.  
Je ne sais pas pourquoi cette dernière phrase me rassure.  Pourtant je croyais que désormais tout ce qui se rapportait à l'Organisation me laisserait de marbre?  C'est sans doute l'idée de cette fillette (enfin d'à peine un an de moins que moi) aux yeux bleus sur un champ de bataille qui m'avait plus touché que je ne le croyais. 
Diane, tu es sûrement de ceux qui ont perdus quelques d'important à leurs yeux dans la bataille, et crois-moi, tu es loin d'être la seule, et ça ne fait rire personne hormis les démons de voir ces enfants se faire massacrer. Mais la situation ne nous donne pas le choix, et personne n'aime ça. Je ne te dirai pas que j'approuve ce qu'ils font, mais je vois bien que c'est ça ou une guerre mondiale, avec des personnes qui n'ont jamais rien fait pour mériter ça au front.  
C'est la première fois qu'on me présente la chose sous cet angle et je réfléchis à ce que cette révélation entraîne.  La seule cible des démons n'est donc pas l'Organisation?  Et pourquoi est-ce qu'ils voudraient entraîner une troisième guerre mondiale?  Ces êtres sont-ils si abjects?  Serait-ce pour eux un divertissement comme les jeux du cirque divertissaient les Romains? 
La Confrérie reste une des dernière chance. Nous sommes dans l'une des périodes les plus sombres de notre histoire et nous faisons tout pour ne pas en faire une de l'Histoire lui-même.  
Faut croire que tout est suffisant pour l'instant mais cela restera-t-il le cas longtemps?  À force de laisser passer des gens non-qualifiés au rang de séide l'enseignement devient moins bon et on entre dans un cercle vicieux. 
Je sais ce que tu as due ressentir et je comprend que tu ai envie de te venger envers ceux qui t'ont fait du mal, mais es-tu si sûr que tu t'attaques au bon ?  
Ca au moins j'en suis sure, non je ne me suis pas trompée.  Ce sont les démons (un en particulier) qui m'ont enlevé ceux que j'aime mais l'Organisation n'a rien fait pour améliorer les choses.  D'abord ils n'ont pas été assez vigilants face à la menace des démons (en deux ans de formation la seule fois où on m'a parlé de démons est quand on a évoqué les combats de Saint Georges et des jumeaux Chênes, présentant les démons comme une menace révolue.)  Ensuite en ne faisant rien pour contrer le meurtrier, et enfin en ne m'apportant aucun soutien si ce n'est quelques visites durant lesquelles mes visiteurs étaient tellement mal à l'aise que c'était limite moi qui devais les réconforter. 
Et on tente de changer les choses, mais Paris ne s'est pas fait en un jour. Et tout le monde est au courant que ce ne sera pas facile. Un jour peut-être que quelqu'un de vraiment mauvais s'introduira et qu'on en bavera tous, mais on s'est tous déjà préparer à cette option et elle nous apparaît beaucoup plus facile à contrer que tu ne le pense sans doute. Bon nombres d'entre nous ont déjà eu à se frotter à ce genre de soucis et presque la moitié de cette commanderie saurait s'arranger pour défendre les apprentis. Ne nous estime pas comme incapables, nous sommes juste pris sur le coup, par surprise et nous faisons avec les moyens du bord.  
Pardon?  Et quand on m'a fait entrer c'était parce que vous étiez pris par surprise?  Alors que tout en moi indiquait ne pas faire partie de l'Organisation?  Désolée je ne crois pas au hasard. 
Je ne te demande pas de comprendre tout ce charabia, moi-même je pense que je ne saisis pas tout, et il me semble que à moins que tu aie au moins 80 ans aujourd'hui, tu ne pourra jamais saisir les vraies raison de cette guerre.  
Ah non?  Les raisons sont pourtant simples: les démons sont des êtres profondément méchants, agressifs et ont des envies de conquête du monde quand ils ne sont pas trop occupés à se taper dessus entre eux. 
Je te demande simplement de ne pas nous prendre pour coupable d'une chose dont ceux que l'ont combat sont coupable. 
 

 
Une fois que la séide a fini son discours elle reprend son souffle et je réfléchis à ce qu'elle vient de me dire.  La partie de moi qui a été brisée me hurle que cela n'est que mensonges ou baratinage pour encourager les apprentis à se battre mais une autre partie de moi, plus profonde, dont j'avais oublié l'existence se remet à vivre.  Et si c'était vrai?  Et si l'Organisation avait encore une chance de combattre les démons?  Et si elle était le dernier rempart face à l'invasion? Mais cette flamme fugace est bien vite étouffée et je retrouve mon opinion sceptique.  Je remarque alors que les deux apprenties ne sont plus là.  Où sont-elles?  Je n'en sais rien et ne cherche pas à le savoir.  Je garde le silence, je ne cherche pas à convaincre mon interlocutrice ou à lui expliquer quoique ce soit. Non seulement parce que je sais qu'elle ne changera pas de position, ensuite parce qu'elle fait partie des rares séides vraiment capables de se dresser face aux démons et je ne veux pas priver les apprentis de sa protection, les laissant aux mains des incapables qui prédominent. 

_________________


Dans mon âme une blessure a été faite. Elle n'a pas été soignée, et maintenant elle s'est infectée...

Revenir en haut
Alice
Page

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2013
Messages: 231
Localisation: Paris
Féminin
Age du personnage: 12 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Page
Présentation: URL
PPDS: PPDS encore non comp

MessagePosté le: Lun 20 Mai - 18:14 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Je m'assois à côté de Blandine. Le banc est un peu froid. 
Nous restons en silence quelques minutes, Blandine est perdue dans ses pensées. Je caresse la chatte qui ronronne. 
- Elle s'appelle comment ? 
- Qui ? Ah, ma chatte c'est Blandine. 
- Comme toi ? 
- Oui si tu veux. 
Sa froideur me déconcerte. Je me lève et déclara avant de partir : 
- Le cours est demain à la même heure. 
Je fais quelques pas mais Blandine, qui me rattrape, me prend le bras et me dit : 
- Attends. Désolée je voulais pas. 
J'esquise un sourire et lui répond sur un ton triste : 
- Je pensais me faire des amis. 
- Je veux bien être ton amie. Juste tout va vite pour moi. 
- Pour moi aussi ! J'ai appris des tas de choses en quelques jours. 
- Tu veux raconter ? Je te parlerai après. 
Je m'assois et inspire.
- Je vis chez ma marraine avec ses deux enfants Julie et Tristan. Ils sont jumeaux et sont stromillons. On m'a toujours dit que mes parents étaient morts dans un accident de voiture et qu'ils avaient demandé dans un testament que je sois confié à leur amie, ma marraine. En réalité, j'ai pas de parents. Un gardien m'a trouvé au pied de la pyramide. Son chef qui est séide s'est aperçu que j'avais la double aura. Il a effacé qui l'avait appelé et m'a confiéà ma marraine. Dans mon berceau, il y avait un papier avec marqué mon nom, mon prénom et ma date de naissance. 
Blandine hoche la tête. Elle me sourit et dit : 
- C'est dur à avaler mais moi aussi j'ai une histoire mouvementée. 
_________________
Alice Blandine, enfant du Louvre
Mon DC : Blandine et sa chatte Blandine Wink

http://jp59.j.p.pic.centerblog.net/53d81184.gif
Revenir en haut
Blandine
Page

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2013
Messages: 382
Localisation: Paris, France
Féminin
Age du personnage: 13 ans
Sexe du personnage: Fille
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Terre
Grade du personnage: Page
Présentation: URL

MessagePosté le: Lun 20 Mai - 18:51 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Alice s'assit. Je pensais à ma mère et à mon avenir dans cette Confrérie. Pourquoi y étais-je et pourquoi y rester ? 
- Elle s'appelle comment ? 
La voix d'Alice me ramena sur Terre. Un peu agacée, je lui réponds sèchement : 
- Qui ? Ah, ma chatte c'est Blandine. 
- Comme toi !
- Oui si tu veux. 
Alice semble ébranler ces paroles. C'est vrai que j'y suis allée fort. Elle se lève et me dit : 
- Le cours est demain à la même heure. 
Elle part mais je la rattrape. 
- Attends. Désolée je ne voulais pas. 
- Je pensais me faire des amis, me dit-elle sur un ton triste avec un petit sourire. 
- Je veux bien être ton amie. Juste tout va vite pour moi. 
- Pour moi aussi ! J'ai appris des tas de choses en quelques jours. 
- Tu veux raconter ? proposais-je. Je te parlerai après. 
Elle s'assois et commence.
- Je vis chez ma marraine avec ses deux enfants Julie et Tristan. Ils sont jumeaux et sont stromillons. On m'a toujours dit que mes parents étaient morts dans un accident de voiture et qu'ils avaient demandé dans un testament que je sois confié à leur amie, ma marraine. En réalité, j'ai pas de parents. Un gardien m'a trouvé au pied de la pyramide. Son chef qui est séide s'est aperçu que j'avais la double aura. Il a effacé le gardien qui l'avait appelé et m'a confié à ma marraine. Dans mon berceau, il y avait un papier avec marqué mon nom, mon prénom et ma date de naissance. 
J'étais honteuse. Alice n'avait pas d'histoire. Et moi qui la prenait pour une chochotte. Heureusement qu'elle avait sa marraine. Moi j'avais mon parrain et la Confrérie. 
- C'est dur à avaler mais moi aussi j'ai une histoire mouvementée. 
Elle me regarde et me demande :
- Alors ? C'est quoi ton histoire ? 
Je lui souris et inspire. Puis j'expire et commence : 
- Je suis née à St Malo en Bretagne. Ma mère m'a dit que j'étais bretonne par mon père mais parisienne par elle. On vivait heureuse sans que je connaisse mon père. Quand j'ai eu 9 ans, elle est venue voir mon parrain au Louvre. Je ne sais pas ce qu'ils se sont dit. Quand j'ai eu douze ans, un type a sonné chez nous. Il avait la peau très foncé. Ma mère lui a ouvert et il a sourit avant de la pousser à terre. Elle a dû comprendre car elle m'a crié de me protégé. Je n'ai jamais vu ma mère se battre ainsi. Je n'y connaissais rien mais hélas, elle a fait un faux mouvement et il lui a planté un poignard dans le dos avant de s'enfuir. C'était bizarre de me laisser la vie sauve. Ma mère est morte quelques heures plus tard dans mes bras. Elle m'a convaincu d'aller au Louvre avec une épée et Blandine. Elle ne m'a rien dit sur la Confrérie mais juste que quelqu'un m'y attendrait. Elle a envoyé un texto puis on a parlé. Et elle est morte. Je suis partie et me voilà. J'ai rencontré Antonin puis j'ai assisté à la réunion. J'imagine que tu y étais. 
Elle hoche la tête devant mon récit. 
- Oui j'étais de l'autre côté de la table. 
- Alice, j'ai un secret. Et comme mon parrain, j'aimerais que jamais tu ne fouilles dans ma tête pour le trouver. Jamais ! 
Alice recule de peur. J'ai presque crié. 
- Alice, on est amies ? 
Je lui tends la main. Elle me regarde et regarde ma main, l'air hébété. Alors que je vais reculer ma main, elle l'attrape et la serre. 
- Oui amies ! crie-t-elle en se jetant dans mes bras. 
_________________
Blandine, orpheline avec son épée, sa chatte et son secret
Mon DC : Alice, l'enfant du Louvre
Revenir en haut
Cassandre
Capitaine ( Démon )

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2013
Messages: 49
Localisation: Regarde derrière toi...
Féminin
Age du personnage: 20 ans en humain
Sexe du personnage: Féminin
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Enfer
Grade du personnage: Capitaine
Présentation: URL
PPDS: WALOU ! I AM A DEMON

MessagePosté le: Lun 27 Mai - 15:37 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Je m'ennuyais. Bref, je ne me trouvais rien du tout à faire. En fait, j'avais envie de casser quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Mes envies meurtrière et ma faim de chair prenait parfois le dessus à des moments, comme ça, sans prévenir. Et c'est à ces moments-là que je regrettais quelques peu d'être la seule habitante dans le palace où j'avais ma résidence à Paris. A un moment, je songeais à la gérante. Nan, trop maigre, suffirait même pas à nourrir un bébé cette pauvre fille. Du coup je sors. Le Louvre est pas loin, alors, je me dirige par là. Si j'avais vraiment de la chance, je tomberai sur un truc meilleur que les humains. Quand tout d'un coup, révélations. Le Louvre. L'Organisation. Parfait, j'allais allier travail et plaisir. Parce que oui, mon boulot, c'était de mettre le bordel là-bas, et techniquement, de les décourager, parce que comme ça, y'aurait plus de guerre, tout le monde serait content et on régnerai sur le monde. Faut dire, il se débrouille bien pour se détruire eux-même, mais là, faut accéléré un peu les choses. Vait pas attendre que les généraux se décident enfin à déclenché la troisième guerre mondiale pour régner. C'aurait été facile, ils sont soumis et peureux, mais reste l'Organisation, qui savent qui nous sommes et donc viennent comme une épine dans notre pied. Et ils compliquent les choses, parce que ils ont de quoi nous combattre. Leurs armée sont faciles à battre, mais ils ont des armées et qu'on le veuille ou non, ils sont plus organiser que nous. Bah oui, il leurs faut une petite douzaine d'années pour pouvoir se battre, une petite vingtaine pour devenir super fort, nous, les enfants, ils leurs faut au moins 50 ans avant de commencer à les envoyer sur le champ de bataille, et une centaine d'années pour devenir potable. On pourrait être fichu, mais on est les plus fort. Et puis, on a un énorme avantage. Que eux n'auront jamais. Ils m'ont MOI. Oui, moi, la plus belle, la meilleure partout, la star de tous. Je sais, je suis trop modeste, mais ne vous inquiétez pas, je sais ce que je vaut. Ah ben tiens, nous voilà devant le Louvre. Oh, chouette, une séide ! Je la reconnais à cause de son horrible médaille. C'est juste une horreur, au secours. Elle me trouve peut-être un peu bizarre.
Je sors le couteau qui pend à ma ceinture et commence à jouer avec.
-Alooors chérie...ou se trouve l'entrée de la confrérie.
Les gens autour de nous sont paralysés. Oui, je sais, ça doit être dur de côtoyer quelqu'un qui a tellement la classe que moi. La séide m'indique un pan de mur. C'est moche, mais tout ce qu'il font, c'est moche.
-Et le mot de passe ?
La fille chuchote « Margilin ». Eh, maiiiis ! C'est que je le connais celui-là. Il m'en doit au moins 300. Faudra que j'ai une discussion avec le chef de ce truc. A partir de maintenant, ce sera «  Cassandre » le mot de passe. Ca sonne tellement plus classe, tellement plus...moi !
Je lance le couteau sur la séide, sous les regards horrifiés des gens. Z'ont peur ? Tant pis pour eux, ils y passeront quand je ressortirai. Je me dirige vers l'ascenseur qui apparaît, et tue trois autre séides sur le passage. Je sélectionne le niveau moins 2. Je marche un peu, puis je tombe sur une salle utilisée. Deux petites filles blondinette, une brunette et....oh ! La fille de la dernière fois, de la St-Georges ! Quand j'ai cassé sa copine ! Elle me regarde avec plein de haine, de surprise et de colère. Quoi, chérie, tu viens de te rendre compte que j'étais plus bien foutue que toi ? Oui, ça doit faire mal, je comprend, mais c'est moi, j'y peut rien, je suis parfaite, que veux-tu...
Je me contente de prendre la pause dans l'embrasure de la porte. J'attends leur réaction. Et j'en profite pour jouer à Amtramgram la première qui mourra. Parfait. La blondinette au yeux bleus.


HRP : Je poste avec Lys après vous les filles Razz Féline, elle t'attaque pas tout de suite, donc tu m'attend^^
_________________


Quel goût peut bien avoir un chevalier...? B-)

Merci Blandinouchette pour l’acrostiche,je t'aimeuh <3

Cannibales de preux chevaliers
Arme dangereuse, turbulente, folle et brutale
Sorcière des enfers éternelle
Seule la mort pourra nous débarrasser de ce fléau
A jamais banni de notre Confrérie
Ni pleurs ni cris ne la font ciller
Décidément nous ne devons faire qu'une chose
Rangs armés battez vous sous l'étendard du saint
Et surtout souvenez vous : cet être mérite la mort divine !

Double compte de Lys ~
Revenir en haut
Diane Leloup
Stromillon(e)

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2013
Messages: 218
Localisation: La deuxième étoile à droite, puis tout droit jusqu'au matin...
Age du personnage: 16 ans
Sexe du personnage: Féminin
Origine du personnage ( Enfer, Terre, pays etc): Canada
Grade du personnage: Stromillonne
Présentation: URL

MessagePosté le: Ven 31 Mai - 21:49 (2013)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ] Répondre en citant

Alors que je suis en plein dans mes réflexions la porte s'ouvre et les deux apprenties rentrent (HRP: Désolée Féline mais c'est la seule manière de correspondre au message de Cass').  Je ne sais pas si elles parlent entre elles par télépathie ou si elles ne disent rien mais pas un mot n'est échangé par voie orale en tout cas.  Je suis en train de réfléchir à un plan de sortie (car dans mon impatience je m'étais dit que j'improviserais...eh bien il est temps d'improviser!)  Je regarde s'il n'y a pas une issue de secours ou porte dérobée mais je n'en vois aucune, si porte dérobée il y a elle est sacrément bien dérobée!  Une jeune fille débarque...une jeune fille?  Non, l'un de ces êtres que j'exècre plus que tout au monde d'une haine plus profondément enracinée dans mon esprit que n'importe quoi d'autre: un démon!  Ou plus précisément une démone.  Elle passe la porte d'un pas nonchalant, le port de tête arrogant comme quelqu'un qui en rentrant chez lui découvre qu'une colonie de fourmis s'est installée et s'apprête à poser un peu de poison pour régler le problème.  Cet air supérieur m'agace encore mais ce n'est rien comparé à la rage qui bouillonne en moi.  Rage envers cette créature par ce qu'elle est mais aussi envers la séide qui m'a assurée que l'Organisation pouvait encore se défendre contre les démons et que de toute façon il était très peu probable que l'un d'entre eux pénètre dans les sous-sols...deux infiltrations de personnes mal intentionnées en une journée, elle est belle la protection du Louvre!  À côté de moi je vois l'apprentie aux yeux bleus avoir un imperceptible mouvement de recul alors que l'autre semble au contraire prête à en découdre.  La séide par contre n'a pas bougé, cela m'intrigue et je tourne légèrement la tête vers elle...et détourne vite les yeux car ils dégagent une telle haine glacée, une telle puissance que je me demande comment j'ai fait pour ne pas être pétrifiée par ce regard.  Est-ce que mes yeux ressemblent à ça?  Je l'ignore mais j'aimerais beaucoup.
La démone nous regarde d'un air narquois, on dirait bien qu'elle se pavane...mais oui, elle ressemble à ces pestes dans les écoles qui n'ont pour seule passion dans la vie que leur image et d'embêter les plus petits!  Je rajoute dans la liste des raisons d'en vouloir aux démons qu'ils sont vaniteux.  D'un air nonchalant ses yeux parcourent notre troupe, tiens, elle s'imagine donc que je fais partie de leurs rangs?  Non, je pense qu'elle ne s'imagine rien: elle veut juste tuer, ça la rend d'autant plus méprisable.  Une fraction de seconde ses yeux s'arrêtent sur la blondinette aux yeux bleus, une lueur de prédateur illumine ses yeux tel le fauve se léchant les babines avant l'attaque.  Oh non, pas de ça!  Libérant toute ma rage envers les démons je sors de ma manche un couteau (qui me sert d'habitude à couper les cordes qui lient les ballots de paille) et le lance de toutes mes forces vers là où devrait se trouver le coeur de la démone, si toutefois elle en avait un (je suis convaincue que non) en espérant toucher une partie vitale ou du moins la gêner (car à part un komolk rien ne peut détruire un démon - cours d'histoire - chapitre trois)  Ma lame file, précise et mortelle si mon adversaire avait été mortelle...mais que faire face à cette machine de guerre à peu près blindée contre presque toutes les armes?  Bon sang si seulement je n'avais pas laissé mon komolk en partant!
_________________


Dans mon âme une blessure a été faite. Elle n'a pas été soignée, et maintenant elle s'est infectée...

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:33 (2018)    Sujet du message: Première entrainement des apprentis [PV Lys, Blandine, Alice, Diane et Cassandre ]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Strom RPG Index du Forum -> Lieux RPG -> Chancellerie du Louvre -> Niveau moins 2 -> Portes Blanches -> Salle Entrainement Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com